L’église Saint-Bernardin-de-Siennes a été construite en 1908 selon les plans de l’architecte Joseph-George Bussières. De facture sobre et de propositions classiques, le bâtiment possède un fort caractère identitaire alors qu’il est revêtu de granit local à bossage. Érigée en deux temps, l’église actuelle remplace la chapelle-presbytère qui desservait la mission depuis 1890. En effet, il faudra près de 20 ans avant que le sanctuaire et la décoration de l’église soient débutés. Le décor intérieur est réalisé en 1927 et est l’œuvre de Gérard Morisset. Honnête et sans artifices, comme le qualifierait lui-même Morisset, ce décor met à l’honneur le bois naturel et déploie des motifs de fleurs de lys et d’érable. Aujourd’hui, il n’en reste qu’une partie suite aux changements apportés par le concile de Vatican II. En 1937, une chaire monumentale en granit fait son entrée dans le bâtiment. Cette dernière quittera l’enceinte pendant quelques années avant d’y revenir pour de bon en 1990 à la grande satisfaction des citoyens. Confortablement installés au pied des collines des Laurentides, l’église et le presbytère forment un ensemble harmonieux grâce à l’utilisation de ce matériau puisé à même ce massif rocheux. Le cimetière, le pont et l’ancien poste de pompiers avec sa tour viennent compléter la scène typiquement ripierroise qui met à l’honneur les savoir-faire et les matériaux de chez nous.
Les responsables de l’ouverture de l’église proposent différentes expositions thématiques aux visiteurs.